You are here
Cotons lavables : pratiques ou non ? Beauté & soins 

Cotons lavables : pratiques ou non ?

Les femmes ne connaissent que trop bien les cotons à démaquiller classiques à usage unique (jetables après utilisation), reconnaissables en grande surface dans des pochettes en plastique. Pourtant elles sont de plus en plus nombreuses, celles qui abandonnent progressivement ces derniers, au profit des disques à démaquiller lavables (donc réutilisables), mis sur le devant de la scène par le site de beauté bio box-evidence.com, et beaucoup d’autres.

Les cotons jetables

Les cotons jetables rendent service dans une situation de déplacement, ou dans un cas d’utilisation ponctuelle de dissolvant, d’éosine, de désinfectant, etc. Seul hic: ils sont immédiatement destinés à la poubelle après usage. La raison en est simple: ils sont trop sales et aucun moyen de leur redonner leur éclat. Résultat: il faut les remplacer au quotidien, et bonjour les déchets!

Quelques statistiques

Le coton conventionnel représente, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé, environ 40% des textiles mondiaux, pour 2,5% des surfaces cultivées, 25% des pesticides et 10% des herbicides mondiaux (certains contiennent des dérivés d’arsenic), soit l’une des cultures les plus polluantes au monde. Selon l’institut National de la statistique et des études économiques (INSEE) via écolomag de septembre 2014, disques à démaquiller, cotons démaquillants ou lingettes démaquillantes jetables représentent une pollution équivalente à une pièce de 8 m³ en une vie de femme. En outre, on estime entre 1.800 et 2.200 le nombre de cotons qu’une Française consacre chaque année au démaquillage. Il faudra faire les comptes avec toutes les Françaises!

Les cotons lavables : une alternative?

Considérant le fait qu’il n’est pas du tout aisé de changer du jour au lendemain ses habitudes de consommation, un bilan approfondi s’impose dans le cas d’espèce. À la question de savoir s’il est nécessaire de passer des cotons jetables aux contons réutilisables, les avis semblent plutôt unanimes. Le coton bio lavable et équitable constitue une alternative plus respectueuse de l’environnement. Les disques à démaquiller lavables sont faits pour vous accompagner, et ce pendant longtemps. Ils s’utilisent de nombreuses fois et peuvent être nettoyés en machine à laver, avec le reste du linge. Pratique, n’est-ce pas! De plus, en matière de texture, la douceur du lavable est avérée, même si les disques en bambou peuvent un tantinet être agressifs pour les peaux sensibles.

Les cotons lavables : doublement eco!

Le principal argument avancé pour justifier l’action du coton lavable est écologique. Naturellement, utiliser un unique coton pendant plusieurs années est forcément plus écologique qu’en jeter un tous les jours dans la poubelle. C’est moins de déchets, donc moins de pollution. Et le portefeuille ne s’en trouve que plus confortable! Car il est tout aussi économique d’avoir son paquet de cotons lavables à long terme, que d’en acheter un tous les mois…

Un marché florissant sur la toile

C’est à croire que toutes les femmes le découvrent à peine, tellement la demande se fait pressante sur internet. Heureusement, l’offre est à la hauteur de la demande, et on est très vite servi, pour peu qu’on demande à l’être.

Related posts

Leave a Comment