You are here
L’augmentation mammaire Beauté & soins 

L’augmentation mammaire

Vous rêvez d’avoir une poitrine plus volumineuse, à la Monica Bellucci ou Scarlett Johansson ? Plutôt que de porter un soutien-gorge rembourré, pourquoi ne pas opter pour quelque chose de plus définitif ?
L’augmentation mammaire ! En quoi ça consiste ? Coup d’œil sur cette pratique.

Qu’est-ce qu’une augmentation mammaire ?

Il s’agit d’une opération de chirurgie des seins visant à augmenter le volume de votre poitrine. Cela nécessite la pose d’un implant mammaire qui est en fait une enveloppe de silicone remplie de gel ou d’une solution saline, qui a une forme spécifique selon le résultat désiré. Il existe toute sorte de prothèses, qui s’adaptent à toutes les morphologies.
Une prothèse ronde va donner du volume sur la partie supérieure des seins et un décolleté plus pigeonnant alors qu’une prothèse en poire vous fera les seins plus séparés et plus juvéniles.

Quelques faits sur l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire est toujours l’intervention de chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde. Elle a toujours la côte aujourd’hui et séduit de plus en plus de femmes.

Souvent, la pose d’implants mammaires est associée à une plastie mammaire lorsque la poitrine retombe, par exemple. La tonicité et l’épaisseur de la peau sont essentielles et vont orienter le choix des implants. Si la tonicité de votre peau est mauvaise, vous ne pourrez pas vous faire poser d’implants trop gros au risque d’accentuer le relâchement naturel de la poitrine.

L’opération et ses résultats

Lors de l’opération, le chirurgien pratique une incision sous le sein afin d’y insérer l’implant. Cela se fait sous anesthésie générale et vous devez rester deux jours à l’hôpital.

Juste après l’opération, des douleurs apparaissent, surtout lorsque l’implant a été placé juste derrière le muscle pectoral. Cela rend certains mouvements difficiles. Des antalgiques vous sont prescrits pour soulager la douleur. La poitrine reste gonflée 15 à 20 jours et sensible plusieurs semaines. Vous pouvez avoir un arrêt de travail de quelques jours à au moins deux semaines et reprendre votre activité sportive au bout d’un mois ou deux. Vous devrez porter un soutien-gorge de sport pendant au moins un mois et demi. Vous verrez les « vrais » résultats environ 3 à 6 mois après l’opération. Pour la cicatrisation, cela peut mettre jusqu’à un an.

Les nouvelles techniques d’augmentation mammaire

En plus de la pose d’implants qui sont de plus en plus naturels et qui donnent à votre poitrine un galbe et un volume plus vrais que nature, il est aussi possible de faire une augmentation mammaire par injection de graisse : le lipofilling ou lipomodelage. Cela consiste à injecter dans la poitrine de la graisse prélevée directement sur la patiente (ventre, cuisses, fesses…) Cette technique suppose que la femme ait des réserves de graisse suffisantes pour obtenir un résultat conséquent.
Cette technique est plus appropriée pour les femmes de moins de 35 ans qui n’ont pas d’antécédent de cancer dans leur famille.
Avec le lipofilling, votre augmentation n’excédera pas une taille de bonnet. Il est parfois nécessaire de faire des retouches au bout de 6 mois car une asymétrie peut apparaître. La graisse greffée peut aussi fondre.
La technique s’utilise également en complément de prothèses mammaires pour corriger certains petits défauts : adoucir un décolleté, réduire l’espace entre les deux seins ou bien masquer quelques imperfections. Cela dissimule le bord des implants qui peuvent être visibles chez une femme très mince.

Alors, tentée par une augmentation mammaire ? Consultez votre chirurgien et n’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous passent par la tête, même si elles vous semblent ridicules, la chirurgie esthétique concernant la poitrine et le seins connaissant de plus en plus de nouvelles pratiques, il est intéressant de pouvoir en discuter avec lui.

Related posts

Leave a Comment