You are here
Les exercices à privilégier durant la grossesse Grossesse & Bébé 

Les exercices à privilégier durant la grossesse

Plusieurs changements s’opèrent au corps durant une grossesse. Parmi ces changements s’y ajoutent plusieurs douleurs donnant une sensation d’inconfort extrême. Si les plus fragiles s’interdisent de faire du sport, il est pourtant conseillé de rester en forme pendant ces 9 mois.

Des exercices bénéfiques et sans risques

Les professionnels de la santé recommandent fortement les séances d’exercices particulières pour les femmes enceintes. Il s’agit de la gymnastique prénatale qui est destinée à améliorer le bien-être de la future mère et de prévenir toute possibilité de complications lors de l’accouchement. C’est une discipline modérée et généralement pratiquée individuellement ou en groupe. Cinq à dix minutes 2 à 3 fois par semaine, suffiraient à la future maman, souvent victime de douleurs dans la région lombaire pour rester en bonne santé et tonifier ses muscles.

Ne se limitant pas seulement à une activité physique, les activités de respiration sont également proposées dans ce genre de programme : un procédé qui simplifierait la naissance du bébé. C’est aussi une habitude qui, pendant ces quelques mois, permettra à la femme de retrouver facilement son ancienne silhouette et même d’être détendue sans être exposée à des crises de panique. Il est néanmoins essentiel que les entraînements soient espacés afin de reposer le corps.

En guise d’exemple, vous pouvez consulter sur besnier-audrey-sage-femme.fr, des services de gymnastique prénatale à Lyon, en plus d’autres cours de préparation à l’accouchement.

Quelques suggestions

Il est avant tout capital d’avoir l’approbation d’un médecin avant d’entamer quoi que ce soit. En effet, lui seul pourra définir la capacité d’une personne selon la condition physique de cette dernière. S’il confirme qu’il n’y a aucun risque, plusieurs possibilités s’offrent à la concernée. Si elle n’est pas habituée aux sports, l’idéal est de commencer lentement et doucement.

La natation est une des activités les mieux adaptées à une grossesse. Effectivement, le poids de la future mère est allégé pouvant lui procurer des sensations connues uniquement avant l’heureux événement. Pour encore moins de risques, l’aquagym prénatale exige moins d’endurance. Il va sans dire qu’un coach doit demeurer présent à tout moment pour donner des exercices bien spécifiques à ces femmes.

Quête de tranquillité et de paix intérieure, le yoga est également une méthode très efficace pour les préparations à l’accouchement. Le mouvement de respiration y est enseigné, et de ce fait entraîne la femme enceinte à inspirer et expirer normalement pour le futur événement. Une des plus simples activités à ne pas négliger reste la marche pour maintenir une bonne santé cardiaque.

Related posts

Leave a Comment