You are here
Faut-il s’inquiéter lors de pertes blanches abondantes ? Grossesse & Bébé 

Faut-il s’inquiéter lors de pertes blanches abondantes ?

Chez les femmes l’hygiène intime est essentielle. Pour se sentir bien dans leur peau, mais également pour être en confiance avec leurs partenaires intimes. Si bien que les pertes blanches abondantes sont souvent appréhendées. Mais, dans ce cas, faut-il s’inquiéter ?

Chez les adolescentes

D’abord, il convient d’évoquer les pertes blanches qui peuvent survenir chez l’adolescente. Environ un an avant que les premières règles ne fassent leur apparition, la jeune fille peut être sujette à ces pertes. Il est possible que ces dernières soient abondantes, notamment à cause des hormones. Il ne faut donc pas s’inquiéter d’un phénomène qui est entièrement naturel. Les pertes blanches seront de moins en moins abondantes avec le temps. Cela constitue juste une gêne, signe que la puberté se déroule bien.

Chez la femme enceinte

Comme pour l’adolescente, la femme enceinte doit faire face à un bouleversement hormonal important. Il est alors fréquent que les pertes blanches soient particulièrement abondantes. En plus des hormones, les cellules tapissant le vagin se régénèrent beaucoup plus vite que la normale, ce qui nécessite un processus de nettoyage plus soutenu. Il ne faut donc pas se mettre martel en tête en cas de sécrétions importantes durant la grossesse, sauf en cas de symptômes inhabituels (mauvaises odeurs, irritations…).

Dans la vie de tous les jours : les effets de la libido

Les pertes blanches abondantes peuvent également être liées à la libido et ne pas être alarmantes dans ce cas. Ainsi, une femme qui éprouve de forts sentiments amoureux et surtout un grand désir pour son partenaire se trouve dans un état de désir permanent, même lorsque l’objet de son envie n’est pas dans les parages. Il est alors possible et naturel que la lubrification vaginale soit importante, les sécrétions étant toutefois transparentes et avec une texture plutôt fluide. De même, chez la femme qui a des rapports sexuels à une fréquence soutenue (quotidiennement), les pertes blanches peuvent être très abondantes et cela est tout à fait naturel.

Chez la femme qui porte un stérilet

Le stérilet est un dispositif de contraception utilisé par les femmes souhaitant éviter les grossesses non désirées. Il se met en place à l’intérieur de l’utérus et comporte un fil qui sort au niveau du col de l’utérus. Cette présence peut occasionner une augmentation des pertes blanches, il s’agit d’ailleurs d’un effet secondaire bien connu de l’utilisation de ce dispositif.

Quand les pertes blanches sont anormales

Si les pertes blanches abondantes ne doivent pas systématiquement alarmer, il existe quand même des cas où la vigilance est de mise. En dehors de la puberté et de la grossesse et chez les femmes qui ne portent pas de stérilet, les pertes blanches importantes peuvent être liées à une toilette un peu trop agressive surtout pour celles qui effectuent une toilette interne. Lorsque le vagin est trop sec, les sécrétions deviennent automatiquement plus intenses.

Il existe également d’autres signes qui constituent des signaux d’alarme. Dans le cas où les pertes blanches, en plus d’être abondantes, s’accompagnent d’irritations, de brûlures ou de démangeaisons, ce n’est pas bon signe. De même si elles dégagent une odeur forte ou si elles affichent une couleur anormale : jaunes voire vertes. Si des caillots sont constatés, voire des traces de sang ou alors si des douleurs surviennent, il s’agit de symptômes à ne surtout pas négliger, car anormales.

Lorsque les pertes blanches s’accompagnent de symptômes inhabituels et inquiétants, il est recommandé de consulter immédiatement un médecin qui pourra établir un diagnostic en identifiant la cause du problème. Il pourra ensuite préconiser les soins et traitements qui s’imposent en fonction du cas.

Related posts

Leave a Comment