handSanté Pratique 

Bien choisir son appareil auditif

Selon les sondages, près de 6.6 % de la population française serait victime de déficit auditif. Cela équivaut à près de 4 millions de Français, tout sexe et âge confondu qui aurait besoins d’appareils auditifsHeureusement que de nos jours, les choix en la matière sont nombreux aussi bien en ligne, sur les boutiques virtuelles spécialisées, ou dans les magasins d’ORL du quartier. Chaque prestataire s’est fait une place de choix sur ce marché. Ce qui ne rend pas pour autant la décision facile. Et pourtant, bien choisir sa prothèse est nécessaire. Pourquoi ne pas vous laisser guider par les tendances du marché pour vous faciliter les choses ?

Tout dépend du déficit dont vous souffrez

Les sondages sur le nombre de malentendants en France ne sont pas fixes. Les chiffres augmentent d’année en année et ceux qui veulent bien participer sont rares. Néanmoins, le Ministère de la Santé a pu déterminer que sur 4 millions de patients, 372 000 vivaient avec une perte d’audition de 70 à 90 dB. 2.10 % d’entre eux n’entendait pas les sons entre 40 et 70 dB. 3.72 % soit près de 2 000 000 étaient victime d’un déficit entre 20 et 40 dB. Le reste était atteint de pertes sévères dont 80 000 utilisait uniquement la langue des signes.

Si pour les 111 600 personnes victimes de perte totale d’audition, les appareils auditifs ne servent pas à grand-chose, les autres ne voient pas ça du même œil. En choisissant le bon appareil, ils peuvent à nouveau retrouver leur autonomie et leur confort.

Mais cette différence entre les niveaux de perte impacte sur le meilleur choix à faire en termes de prothèse. En effet, chaque appareil sera donc différent. Il est possible qu’une seule personne soit victime de déficit différente sur les deux oreilles. Seul un médecin ORL vous aidera à fixer les paramétrages adéquats pour votre appareil. La consultation est par conséquent la première étape de la recherche du meilleur appareil auditif.

Une question d’esthétique

Mais outre les questions de performance, de nos jours, le design et l’esthétisme des appareils auditifs entrent également en jeu. Ils peuvent faire pencher la balance pour un accessoire ou un autre. Après tout, les prothèses doivent être portées en permanence. Autant que l’on soit à l’aise en les portants.

Pour information, les appareils auditifs ne sont plus ce qu’ils étaient auparavant. En effet, les grandes marques se sont lancées dans une course effrénée à celui qui proposera le modèle le plus design. C’est une aubaine pour les patients. Non seulement les appareils sont plus beaux à regarder, mais ils ont aussi gagné en finesse. C’est à peine si vous pouvez les voir.

En termes de performance, les derniers cris en termes d’appareil auditif n’ont rien à envier aux anciens. Plus pratique et plus simple, ce genre d’article est même devenu un petit bijou high-tech que l’on peut connecter avec son Smartphone. Pour être tendance et briller en société, malgré son handicap, il n’y a rien de tel. Mais attention, il se peut que le prix ne soit pas à la portée de tous. Sur certains sites, les plus grandes marques proposent leur produit à 2 000 euros pièce.

Articles similaires

Leave a Comment