Les grands principes de l’hygiène alimentaireSanté Pratique 

Les grands principes de l’hygiène alimentaire

Vous avez mangé par mégarde un aliment mal lavé ou mal conservé, vous allez prendre un grave risque pour la santé. Mais savez-vous comment l’éviter ? Une seule réponse pour cela : le respect des principes d’hygiène alimentaire. En effet, il suffit que les conditions de culture, d’élevage, de production ou de conservation soient plus ou moins mauvaises pour que la consommation de ces produits entraine un risque sanitaire. C’est d’ailleurs pour cette raison que la réglementation impose des lois à tous les exploitants du secteur alimentaire afin d’assurer la sécurité des aliments. Ceci sans compter que les consommateurs doivent être informés sur les bonnes pratiques d’hygiène alimentaire pour éviter les intoxications et manger des aliments sains.

Les risques encourus en cas d’absence d’hygiène alimentaire

Consommer des aliments contaminés par des bactéries ou des toxines entraine forcément des intoxications alimentaires. En effet, ces dernières proviennent du manque de maitrise des conditions d’hygiène et notamment pendant la production, la transformation et la distribution des denrées. Pour reconnaitre ces intoxications, il faut croire que les symptômes sont identiques pour tous et se présentent sous forme de douleurs abdominales, diarrhées, nausées, fièvre, vomissements….Mais ne vous inquiétez pas outre mesure car les victimes de ces intoxications guérissent rapidement mais il est tout à fait possible aussi que la situation soit très grave chez les sujets fragiles comme les nourrissons, femmes enceintes et personnes âgées. La toxi-infection alimentaire est dite collective quand il existe au moins deux cas groupés similaires au niveau des symptômes et dont les causes sont rapportées à une même origine alimentaire.

Si 2 personnes ou plus présentent les mêmes symptômes, il est obligatoire de consulter un médecin. En cas d’intoxication, il y a lieu d’alerter les services chargés de la santé. Les agents de la direction de la protection concernée doivent procéder au contrôle des produits et de l’hygiène deslocaux de fabrication et de préparation des aliments.

Pour votre prévention : Quelques conseils avisés

  • L’achat des denrées très périssables préemballées dans un rayon de produits frais exige la vérification des dates limites de consommation, ainsi que celles de la durabilité et les températures d’entreposage indiquées sur l’emballage.
  • Les denrées très périssables vendues au détail ou à la coupe dans les grandes surfaces doivent être conservées à une température maximum de +4° C pendant 3 jours au maximum.
  • Les aliments doivent être transportés dans les meilleures conditions sans exposition des produits à température ambiante pendant une longue période.
  • Les consignes de préparation et de décongélation expliquées sur les étiquettes doivent être respectées sans compter qu’il ne faut jamais recongeler un produit déjà décongelé.
  • Vous préparez vous-même vos conserves alimentaires, respectez au maximum les barèmes de stérilisation indiqués sur les notices d’utilisation et éviter à tout prix de consommer les produits contenues dans des boites de conserves bombées ou rouillées.
  • Faites-en sorte que vos plans de travail soit très propres ainsi que les ustensiles de cuisine et lavez-vous les mains avant de toucher les aliments sans oublier le nettoyage de votre réfrigérateur de manière régulière.

Pour plus d’infos à ce sujet vous pouvez suivre ce lien https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Hygiene-alimentaire

Articles similaires

Leave a Comment