table-bokeh-blur-glass-decoration-meal-910969-pxhere.comSanté Pratique 

Intoxication alimentaire : des conseils pour l’éviter pendant les fêtes

Si l’on sait que les temps de fêtes riment avec énorme festin, ils sont également propices aux intoxications alimentaires. En effet, la nourriture est un élément crucial lors des journées festives. Mais si elle est mal préparée, elle nous expose également à un trouble de santé. Zoom sur les précautions à prendre pour éviter de tomber malade pendant ou après les célébrations.

Se mettre à la cure prétox

Il est important pour un corps d’anticiper l’avalanche calorique durant les fêtes pour prévenir une intoxication alimentaire. On adopte alors la cure prétox. Ayant le même concept que la cure détox, il consiste aussi à purifier, booster et revitaliser l’organisme. Seulement, si la détox se pratique après les fêtes, la prétox s’effectue en amont, soit environ 5 à 7 jours avant les célébrations. C’est donc une cure préventive pour limiter les dégâts alimentaires pendant les fêtes.

Généralement, un régime sain et léger riche en légumes et fruits est largement suffisant pour bien préparer son corps aux excès durant les fêtes. Mais vous pouvez aussi utiliser en complément des produits spéciaux pour une cure prétox que vous pouvez trouver facilement à la pharmacie de Clermont-Ferrand ou ailleurs.

Respecter la chaîne du froid

Pour éviter les intoxications alimentaires, il faut savoir respecter la chaîne de froid. Pour cause, les écarts de température permettent aux bactéries de se multiplier rapidement. Ceci étant, lorsque vous faites vos courses pour les fêtes, il est plus judicieux de n’acheter la nourriture congelée qu’en dernier. Puis, il faut aussi les mettre dans un sac isotherme. D’ailleurs, vous pouvez aussi y conserver les laitages, les œufs ainsi que les viandes.

Une fois à la maison, veillez à ce que les aliments soient bien rangés dans le réfrigérateur pour une conservation optimale. La zone la plus froide, dont la température est comprise entre 0 et 4 °C, est dédiée aux laitages, les charcuteries, les poissons et la viande. Tandis que la partie la moins froide (6 °C environ) est consacrée aux produits frais. Quant à la partie intermédiaire, dont la température oscille entre 4 et 6 degrés, elle est réservée aux fromages affinés ainsi qu’aux fruits et légumes cuits. N’oubliez pas de mettre un thermostat dans le réfrigérateur afin de pouvoir vérifier et contrôler sa température.

Appliquer les mesures d’hygiène

La prévention de l’intoxication alimentaire nécessite le respect des règles d’hygiène dans les locaux de préparation. Veillez alors à ce que les matériels et les ustensiles de cuisine soient bien propres. Par ailleurs, il faut aussi appliquer une bonne hygiène à tous les stades de préparation de vos repas. Avant de manipuler n’importe quelle denrée, il faut vous laver les mains et les avant-bras soigneusement. Ne vous limitez pas tout simplement à de l’eau, mais utilisez du savon.

Aussi, lors de la préparation, empêchez vos animaux domestiques, même s’ils sont bien lavés, de s’approcher de votre plan de travail. Mieux encore, il faut leur interdire l’accès à la cuisine, car les animaux peuvent être porteurs de bactéries.

Articles similaires

Leave a Comment