soupeSanté Pratique 

La soupe hyperprotéinée : un excellent velouté diététique

Depuis quelques années, les régimes hyperprotéinés sont devenus une véritable tendance pour maigrir. La soupe hyperprotéinée fait partie de ce qui se fait de mieux en la matière. Justement, cet article fait un tour d’horizon sur ce mets. Voici le focus !

Qu’est-ce qu’une soupe hyperprotéinée ?

Réputé efficace pour optimiser une perte de poids en un temps record sans pour autant faire fondre la masse musculaire, le régime hyperprotéiné compte actuellement bon nombre d’adeptes. Il a vu le jour aux États-Unis dans le courant des années 60. Son principe reste assez simple : favoriser le processus d’amaigrissement en augmentant l’apport en protéines d’un côté et en réduisant les sucres et les graisses d’un autre côté. Cette diète fonctionne alors selon trois phases. Cela commence par la phase starter qui consiste à éliminer les graisses en surplus durant trois jours à une semaine. Il y a ensuite la phase de régime contrôle permettant de s’adapter à une nouvelle habitude alimentaire. Le protocole minceur se termine par la stabilisation qui vise à maintenir la ligne souhaitée.

Le régime hyperprotéiné se décline en de nombreuses variantes. Parmi les plus célèbres, il y a la soupe hyperprotéinée. Il s’agit d’une soupe appauvrie en glucides. De plus, ce velouté enrichi en protéines a le mérite de jouir d’un apport nutritionnel efficace. En clair, c’est une préparation diététique qui bénéficie d’un goût authentique. Elle a été conçue spécifiquement pour éviter la souffrance physique ou psychologique dans le cadre d’un régime minceur, ce qui permet de favoriser sa consommation tous les jours, et par conséquent, d’obtenir le résultat souhaité.

Comment maigrir efficacement avec ce menu ?

La soupe hyperprotéinée présente plusieurs avantages pour tous ceux qui cherchent à maigrir rapidement, tout en maintenant leur poids de forme. En général, la méthode consiste à inviter l’individu à consommer des protéines pures sous forme de poudre hypocalorique, disponible en sachet. Cependant, il n’est jamais recommandé d’en abuser. D’ailleurs, cela peut engendrer des carences alimentaires. Dans tous les cas, il est très conseillé de se faire accompagner par un professionnel à l’image d’un nutritionniste, un médecin ou un coach minceur pour mettre tous les atouts de son côté. Effectivement, le régime hyperprotéiné est à bannir pour les personnes souffrant d’un diabète de type 1, d’une insuffisance cardiaque ou d’autres problèmes de cœur, d’une insuffisance rénale ou hépatique. Également, il n’est pas fait pour les femmes enceintes ou celles allaitantes.

En outre, ce menu réclame une régularité dans la composition et l’heure de prise. Ceux qui sortent beaucoup pourront donc avoir de la difficulté. De plus, il s’agit de se priver de l’alcool, des féculents, des laitages et des sucreries durant quelques semaines. De ce fait, il est nécessaire de savoir bien gérer la frustration pour réussir. Par ailleurs, il est vivement recommandé, dans le cadre d’un régime minceur, de consommer davantage d’aliments à faible teneur en glucides. On peut en citer, entre autres, la salade, les poireaux, le fenouil, les asperges, les courgettes, les tomates, les aubergines, les endives, les épinards, les radis, les choux et le concombre. De même, il est conseillé de manger du poisson, de la viande et des œufs à volonté.

Articles similaires

Leave a Comment