peur de l'eauSanté Pratique 

L’ablutophobie, une peur irrationnelle de l’eau qui complique énormément une vie

Les phobies comptent actuellement en grand nombre. Parmi les plus rares, l’ablutophobie figure au cœur de la liste. Il s’agit d’une forme de peur qui peut rendre une vie très difficile, surtout en période de vacances d’été. Mais qu’est-ce que l’ablutophobie au juste ? Quelles sont les causes de ce mal et comment s’en débarrasser ? Détails !

L’ablutophobie, c’est quoi au juste ?

Ce trouble signifie une peur extrême et non raisonnable de mourir noyé. Il est peu commun et rare. Seule une portion de la population à travers les quatre coins du globe est touchée par ce problème. La personne atteinte de cette phobie craint énormément la nage. Elle peut parfois apprécier l’eau, mais n’arrive pas à affronter une quantité importante. La victime de cette phobie n’ose pas nager dans la mer ou dans une piscine. Si le trouble est à un degré élevé, les bains sont souvent craints par ces personnes ablutophobie. Le malade peut parfois refuser de se laver à cause de sa peur de la noyade Ces individus se privent donc d’hygiène et de toilette au quotidien. À savoir que ce mal se caractérise par un état d’affolement et de panique, palpitations très fortes, sueurs abondantes, tremblements… Tout le monde peut être touché par cette phobie, du plus jeune au plus vieux. Les vacances à la mer n’attirent pas beaucoup les patients souffrant de cette phobie. Aujourd’hui, traiter ce mal est faisable en consultant un thérapeute professionnel. L’aide d’un expert dans ce domaine comme sur https://www.psychologue-nivelles.be/est utile et efficace.

L’ablutophobie, comment réussir à guérir de ce trouble ?

Est-il possible de remédier à cette phobie ? La réponse est oui ! Si le patient suit une thérapie professionnelle et prend les médicaments adéquats, guérir de ce trouble est faisable. Une thérapie cognitivo comportementale constitue le meilleur moyen pour lutter contre cette peur. Ce traitement a pour objectif le changement des perceptions et des sentiments d’effroi du patient. Il aide le malade à surmonter ses craintes par rapport à une possible noyade au seul contact avec l’eau. Le thérapeute aide le patient à gérer ses émotions et à les maîtriser correctement. Une écoute bienveillante et une assistance sont procurées par le spécialiste de l’ablutophobie. Une autre forme de thérapie comme l’exposition est planifiée par le docteur. Cette méthode a comme principe d’exploser le patient à sa peur, l’eau. Un travail progressif est mis en place pour accompagner l’individu souffrant d’ablutophobie dans sa guérison. Quant aux médicaments, un traitement visant à calmer les angoisses du patient est prescrit. Pour ce type de trouble psychique, une prise régulière d’antidépresseurs, benzodiazépines ou autres anxiolytiques est recommandée. L’association d’une consultation fréquente chez son thérapeute et la prise de médicaments appropriés constitue une façon efficace pour guérir ce mal. Selon une étude sur le sujet, près de 45% des malades atteints de ce trouble ont déjà réussi à vaincre leur peur du bain. Se laver ne devient donc plus une source de problème et de panique au quotidien.

Articles similaires

Leave a Comment