lutte contre le cancerSanté Pratique 

Lutte contre le cancer : les possibilités offertes par la méthode de Beljanski

Pour guérir le cancer, aucun traitement ni médicament n’a prouvé son efficacité jusqu’à l’heure actuelle. Les dernières recherches contribuent uniquement à ralentir le développement de cette maladie. L’approche du professeur Mirko Beljanski a complètement changé le point de vue des chercheurs. Le docteur utilise des extraits naturels pour éliminer les cellules cancéreuses sans endommager les cellules saines. Plus d’informations sur la méthode dans le présent article.

Quelles sont les possibilités offertes par la méthode de Beljanski pour la lutte contre le cancer ?

Pour lutter contre le cancer, le professeur Beljanski utilise principalement des remèdes naturels. Il s’agit notamment du Pao Pereira, du Gingko Biloba et du Rauwoflia Vomitoria. Ce sont des plantes tropicales sélectionnées par le soin du spécialiste pour leur propriété anticancéreuse puissante. Le Pao Pereira, par exemple, possède un large spectre viral. Le Gingko Biloba, quant à lui, a des propriétés curatives et protectrices contre les effets de rayonnement. Il agit particulièrement sur les fibroses radiques causées par les radiothérapies. L’utilisation de ces substances naturelles aide à stimuler les défenses immunitaires de l’organisme contre les cellules cancéreuses.

Plusieurs malades du cancer dans le monde entier ont témoigné de l’efficacité des soins en question. À noter que ces extraits sont purifiés et concentrés afin qu’ils ne produisent aucun effet sur les cellules saines. Tout individu cancéreux devrait généralement ingérer 6 gélules de Pao par jour. Celles-ci agissent en synergie avec les substances utilisées lors des traitements conventionnels, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie. Bien sûr, il est recommandé d’associer le Pao et le Rauwolfia, étant donné que leur mode d’action n’est pas le même. Le premier conduit à l’apoptose, tandis que le second aide à arrêter le cycle de duplication des cellules cancéreuses. Il est également préconisé de prendre ces substances pendant la maladie. Une fois en rémission, la personne ne suivra plus que 2 à 3 cures par an.

À propos du livre écrit par la fille du professeur

La fille du docteur Beljanski a aussi son mot à dire à propos des recherches réalisées par son père. Elle soutient le travail du grand professeur, car il a cherché à comprendre l’origine du cancer ou de la maladie chronique. Il a monté toute sorte de molécules biologiques ou chimiques, afin d’altérer progressivement la conformation en double hélice de l’ADN. La fille du professeur est l’auteur du livre histoire vraie maladie de Sylvie Beljanski. Ce livre sur le cancer est dédié au docteur et à son arrestation, mais également aux personnes atteintes de la maladie du cancer.

Elle y a dressé l’état des lieux des partenariats scientifiques que la maison Beljanski a conclus avec des universités des États-Unis. Elle y expose aussi une approche scientifique innovante sur l’apparition et le traitement du cancer. Dans son livre, elle ne manque pas de décrire les épreuves et les tribulations auxquelles elle a dû faire face pour poursuivre le travail clinique et les recherches de son père. Les lecteurs y découvriront à quel point des institutions médicales et scientifiques sont prêtes à tout pour que les traitements à base de substances naturelles soient non brevetables.

Articles similaires

Leave a Comment