You are here
Madagascar : la peste a fait 124 victimes Santé Pratique 

Madagascar : la peste a fait 124 victimes

Selon les rapports officiels, 124 personnes ont été victimes de la peste à Madagascar. La Grande île de l’Océan Indien est l’un des rares pays ou cette maladie sévit encore. Depuis le mois d’août 2017, plus d’un millier de cas ont été confirmés par les autorités sanitaires malgaches.

L’épidémie cyclique a été particulièrement meurtrière en 2017

Depuis le premier cas, déclaré en août dernier, 124 victimes sont décédées à cause de la peste à Madagascar. 1133 personnes ont déjà contracté la maladie. 780 parmi les individus traités ont retrouvé la santé. Quelque 219 patients poursuivent encore leur traitement dans des centres hospitaliers. Ce bilan est particulièrement sévère comparé aux autres années. Fin 2016, seuls quelques cas isolés ont été déclarés dans le sud-est du pays. Une évolution de la pathologie serait la cause de cette aggravation.

Une pathologie qui tue en une journée

La peste est une maladie qui se développe chez certaines espèces de rats. Les bacilles responsables de cette pathologie se transmettent à l’homme par piqure de puces. Les personnes infectées contractent la peste bubonique. Des ganglions se forment sous les aisselles ou à la base des cuisses. Accompagnée de forte fièvre, cette forme bubonique est moins violente que la peste pulmonaire. Lorsque les bacilles Yanis Pestis atteignent les poumons, la maladie se transmet facilement par crachat. Cette nouvelle forme de la peste tue le patient en 24 heures.

Les traitements sont accessibles et gratuits

La peste est une maladie curable. Le traitement se fait en quelques jours seulement. Il suffit de rejoindre le centre hospitalier le plus proche dès l’apparition des premiers symptômes. Les autorités malgaches s’attellent à marteler ce message depuis les premiers cas déclarés à Antananarivo, la capitale administrative du pays et à Tamatave, sa capitale économique. Les soins médicaux sont gratuitement accessibles, notamment pour la population vulnérable.

Vers la fin de l’épidémie ?

Dès le début de ce nouvel épisode de peste, l’État malgache a organisé la riposte. Un recul de la maladie a été enregistré. Sur une trentaine des districts touchés, les 2/3 ont déjà annoncé la fin de l’épidémie de peste à Madagascar. Affaires à suivre.

Related posts

Leave a Comment