Parkinson diagnostic et traitementsSanté Pratique 

Parkinson : diagnostic et traitements

La maladie de Parkinson touche des milliers de personnes chaque année et peut atteindre tous les types d’individus. Comment se caractérise la maladie et quels sont les remèdes? Cet article vous donne des informations sur le diagnostic et les traitements de la maladie.

Comment reconnaître la maladie de Parkinson?

Avant de commencer tout traitement, la recherche de la nature, de l’origine, mais surtout le diagnostic établi par un médecin est indispensable.

Définir la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une affection dégénérativeliée à la dégénérescence des neurones dopaminergiques dans le cerveau. Une maladie neurodégénérative de neurotransmettrices de la dopamine qui permet de contrôler les mouvements.

La maladie peut se présenter sous deux formes :

  • La maladie de parkinson primaire: caractérisé par la formation de dépôt de protéines appelées corps de Lewy.
  • Le parkinsonisme secondaire.

Origine de la maladie de Parkinson

Bien que les causes exactes de la maladie soient difficilement identifiables, on estime que plusieurs facteurs peuvent causer la maladie de Parkinson, tels que :

  • Le vieillissement ou l’avancement de l’âge, autour de 45 ans;
  • Le facteur environnemental, comme l’exposition à certains produits chimiques ou certains métaux lourds ;
  • Le facteur génétique, une transmission des gènes,mutants comme le LRRK-2 dans une lignée de familles;

Les symptômes et diagnostics de la maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est caractérisée par l’apparition de plusieurs signes comme :

  • Uneperte de mémoire ;
  • Des troubles de l’élocution ;
  • Des troubles du mouvement ou l’akinésie caractérisée par la lenteur des gestes ;
  • Une démarche anormale, le pied légèrement traînant;
  • Des troubles du sommeil;
  • Des troubles de l’humeur, état dépressif et anxieux;
  • Une microphagie ou troubles de l’écriture ;
  • Une hyponymie ou inexistence d’expression faciale;
  • Une rigidité des muscles;
  • Des tremblements ou des frissonnements au niveau des membres.
  • Une salivation excessive;

Des examens complémentaires à l’analyse des symptômes peuvent être nécessaires pour émettre un diagnostic plus complet. Les médecins peuvent alors utiliser des techniques d’imagerie médicale comme l’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique), le scanner cérébral ou la scintigraphie cérébrale.

Comment traiter la maladie de Parkinson

Il n’existe aucuntraitement curatif ou permettant d’arrêter la progression de la maladie de Parkinson. Les traitements visent à réduire, à soulageret à atténuer les symptômes de la maladie. Les neurologues peuvent prescrire des traitements sous forme de médicaments ou de thérapiesuivantel’état du patient.

Les médicaments antiparkinsoniens

Ces médicaments sont administrés en compensation du déficit en dopamine. Des médicaments qui inhibent les enzymes nocives à la dopamine peuvent être prescrits. Des médicaments agonistes dopaminergiques ainsi que d’autres médicaments comme des anticholinergiques, des inhibiteurs de la monoamine oxydaseB peuvent aussi entrer dans les traitements de la maladie.

Les traitements thérapeutiques

La kinésithérapie est souvent utilisée pour améliorer les troubles de mouvements, à améliorer la démarche. La physiothérapie quant à elle va aider à ralentir la perte de la motricité au niveau des muscles. Pour les troubles de la déglutition et de la parole, les spécialistes font appel à la rééducation orthophonique

La stimulation cérébraleprofondequi consiste à envoyer de petites décharges électriques peut améliorer la qualité des flux de signaux venant du cerveau.

Articles similaires

Leave a Comment