Santé Pratique 

Pour vivre vieux, buvez du thé vert plutôt que de l’eau

Si vous remplacez l’eau des souris de laboratoire par du thé vert, elles vivent plus longtemps. C’est ce qu’a découvert une équipe de recherche japonaise à l’Institut National de recherche pour la longévité (Japanese National Institute for Longevity Sciences) lorsqu’ils ont fait une expérience sur des souris mâles de type C57BL/6. Ce type de souris de laboratoire développe souvent, en vieillissant, un cancer des glandes lymphatiques et est sujet, comme beaucoup d’autres rongeurs, à des problèmes rénaux.

Description de l’expérience sur des souris

Lors de cette étude, les chercheurs ont utilisé un extrait de thé vert que l’on peut souvent trouver dans les suppléments alimentaires. Il est dénommé Sunphenon et est fabriqué par Taiyo Kagaku. Cet extrait de thé vert est composé principalement de (-)-epigallocatechin 3-O-gallate (18.0%), (-)-gallocatechin 3-O-gallate (11.6%), (-)-epicatechin 3-O-gallate (4.6%), (-)-epigallocatechin (15.0%), (+)-gallocatechin (14.8%), (-)-epicatechin (7.0%), and (+)-catechin (3.5%).

Les chercheurs de l’étude ont dilué cet extrait dans de l’eau, à raison de 80mg par litre, et l’ont donné à boire aux souris.

Toutes les souris étaient âgées de 13 mois au début de l’expérience et ont été divisées en deux groupes : le groupe de test buvant uniquement du thé vert, et le groupe témoin buvant uniquement de l’eau.

Présentation des résultats et interprétation de l’étude

Les résultats de l’expérience montrent que les souris buvant du thé vert ont une espérance de vie qui est supérieure de 6% à celles du groupe témoin. L’effet n’est pas fulgurant mais reste significatif. Et le plus intéressant reste peut-être la réduction du taux de mortalité entre 20 et 30 mois.

Chez l’homme, les individus entrant dans la deuxième moitié de leur vie sont plus enclins à développer certaines formes de cancer. L’une des théories qui justifie ce phénomène est que notre système immunitaire devient moins efficace à partir de cet âge et ne nettoie plus efficacement l’organisme de ses cellules infectées et qui deviennent dégénérescentes. Les chercheurs pensent que les polyphénols contenus dans le thé vert pourraient donner un petit coup de pouce au système immunitaire, lui permettant d’être à nouveau efficace dans ses fonctions.

Les premières expériences portant sur la longévité étaient parfois biaisées car les animaux, ou individus, perdaient du poids au fil du temps, ce qui entraînait une augmentation de l’espérance de vie due à cette perte de poids et non au paramètre étudié. Ce n’est pas le cas dans cette expérience puisque l’extrait de thé vert n’a eu aucun effet sur le poids des souris qui est resté stable tout au long de l’expérience : les effets bénéfiques observés sont bien dus à l’extrait de thé vert.

Conclusion

Les chercheurs ont toutefois admis qu’ils ne savent pas exactement par quel mécanisme le thé vert augmente l’espérance de vie. Ils déclarent cependant que l’information importante qu’a révélée cette étude est l’effet bénéfique du thé vert. Affaire à suivre donc pour en savoir plus sur le mode d’action de cette potion magique.

Et vous, buvez-vous beaucoup de thé vert ? Pensez-vous que cela fait du bien à votre organisme ? Dites-nous en plus en commentaire.

Articles similaires

Leave a Comment