déchirure musculaireSanté Pratique 

Reconnaître et soigner une déchirure musculaire

La déchirure musculaire, également appelée claquage ou élongation est une lésion des fibres musculaires. Elle est souvent provoquée par un effort physique trop intense. Les muscles les plus concernés sont ceux des cuisses et des mollets. De nombreux signes permettent de reconnaître une déchirure. Zoom sur ce traumatisme douloureux et les divers traitements possibles pour le soulager.

Claquage : quels symptômes ?

Le claquage se manifeste par une douleur vive, pouvant être comparée à un coup de poignard sur la zone touchée. Cette douleur survient de manière soudaine et brutale, parfois un claquement se fait entendre. Pour la personne concernée, il peut être impossible d’appuyer et de poser le pied au sol et lui est difficile de marcher. La partie concernée peut également présenter un gonflement, ou une encoche si le muscle atteint est superficiel. Dans les cas les plus graves, un hématome apparaît sur la blessure. Cela correspond à une atteinte des vaisseaux sanguins avoisinant le muscle touché. Le claquage survient généralement après une activité intense physique intense. Il peut également être dû à un manque d’échauffement, à une blessure mal soignée ou faire suite à une fatigue musculaire. La pratique d’un sport inadapté peut également conduire au claquage.

Déchirure musculaire : quels traitements ?

Dès que la déchirure se produit, l’activité physique doit directement être interrompue, le muscle doit être mis au repos. La zone lésée ne doit pas être massée. L’idéal est de la refroidir avec de la glace. Selon les symptômes, les traitements diffèrent. La guérison s’obtient dans un délai plus ou moins long. Mais en général, le traitement en cas de claquage doit permettre une cicatrisation de la lésion musculaire afin d’éviter de la rendre chronique. Le médecin traitant vise également à limiter les conséquences et le risque de récidives. Pour cela, il recommande souvent un repos dont la durée dépend de la gravité de la situation. Cela peut durer 6 semaines pour une rupture musculo–tendineuse totale. Pour soulager la douleur liée à la déchirure, le professionnel de santé peut prescrire des antalgiques. Ce type de médicaments est généralement disponible auprès de votre pharmacie Pleurtuit et de toutes celles installées dans le département d’Ille-et-Vilaine. Par contre, la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens est à proscrire.

En cas de lésion importante de type, une séance de kinésithérapie quelques jours après l’accident peut être recommandée. Dans les cas les plus graves, des séances d’ultrasons, un traitement par le froid ou cryothérapie, une balnéothérapie sont prescrits. Pour un claquage musculaire du membre inférieur, porter une semelle orthopédique est parfois très efficace pour favoriser la guérison. Dans certaines situations la chirurgie peut s’avérer utile. Ce type d’intervention est souvent recommandé lorsque l’hématome est volumineux et comprime le membre concerné.

Il est toutefois possible d’éviter la déchirure musculaire. Les échauffements et les étirements sont obligatoires avant et après un effort physique. La pratique d’un sport conforme à ses capacités est recommandée, les entraînements doivent s’effectuer de manière progressive. Il convient également de boire suffisamment d’eau et adopter une alimentation saine et équilibrée. Si un claquage est soupçonné, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Il pourra effectuer un diagnostic et prescrire des traitements adaptés à la situation.

Articles similaires

Leave a Comment